Covid-19 en France : 145 nouveaux décès, plus de 30000 patients hospitalisés

26 avril 2021 à 05h49

Faut-il s’inquiéter du desserrement des restrictions de circulation dans bientôt une semaine ? Les chiffres de Santé publique France, ce dimanche, montre une épidémie encore très forte, malgré une stabilisation sur un plateau élevé à l’hôpital. Des chiffres que devrait regarder Emmanuel Macron, qui devrait s’exprimer « prochainement » selon le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, pour détailler un calendrier de réouvertures.

Ce dimanche, 30 287 personnes sont actuellement hospitalisées en raison du Covid-19. Il y en avait 30 100 samedi et 30 789 il y a sept jours. En soins critiques (réanimation, soins intensifs et surveillance continue), on note là aussi une légère augmentation : 5 978 patients y sont hospitalisés ce dimanche, contre 5 958 samedi et 5 893 il y a sept jours145 nouveaux décès sont à déplorer ces dernières 24 heures, contre 220 samedi. Un chiffre à prendre avec précaution en raison du week-end, durant lequel de nombreux services sont fermés.

Toutefois, pour comparaison, il y avait eu 140 décès sur la même période il y a sept jours.Au total, plus de 100 000 personnes sont décédées du Covid-19 en France, depuis le début de l’épidémie

Comme le nombre de décès, le nombre de nouveaux cas est aussi à prendre avec des pincettes : la fermeture totale ou partielle des laboratoires le week-end peut rendre compliquer le prélèvement des tests. Sur les dernières 24 heures, on enregistre 24 465 nouvelles contaminations, contre 32 633 samedi. Dimanche dernier, on en avait enregistré 5 064.

Plus d’un adulte sur quatre a reçu une dose

Face au Covid-19, la vaccination s’accélère. Dans le monde, un milliard de doses ont déjà été injectées, en première ou deuxième dose. En France, selon des chiffres publiés par la Direction générale de la Santé ce dimanche, 14 096 492 personnes ont reçu au moins une injection (soit 21 % de la population totale et 26,8 % de la population majeure) et 5 539 585 personnes ont reçu deux injections (soit 8,3 % de la population totale et 10,5 % de la population majeure)..

Source : leparisien.fr

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article